-
Héraldique européenne... le blog Armorial des Cardinaux Manuel d'héraldique ecclésiastique Armorial des Maréchaux de France Armorial du Premier Empire Manuel d'héraldique napoléonienne Armorial des communes de France Armorial des Arts et Sciences Armorial des rues de Paris Armorial de l'Ordre de l'Aigle noir Armorial de l'Ordre de l'Annonciade Armorial de l'Ordre du Chardon Armorial de l'Ordre de la Jarretière Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit Armorial de l'Ordre de Saint-Louis Armorial de l'Ordre de la Toison d'Or Armorial des Chevaliers de la Table ronde

Rechercher sur mes blogs

 
Des mises-à-jour régulières sont réalisées.
Vos commentaires sont les bienvenus.
 
Pour rappel, l'accès rapide et la navigation entre mes différents blogs s'effectuent aisément par l'intermédiaire des icônes reprises systématiquement juste au-dessus du titre principal de chacun des blogs.


Pour rappel aussi, les publications peuvent être postées sur n'importe lequel de ces blogs, selon mon humeur. Pensez à faire un tour régulier sur chacun d'eux.

Markus Sittikus de Hohenems

Markus Sittikus de Hohenems
(Hohenems, 1533 - Rome, 15 février 1595)
Administrateur apostolique de Cassano (1560)
Evêque de Constance et Prince du Saint-Empire (1561),
puis Emérite de Constance (1589)
Abbé de Reichenau (1561)
Prévôt d'Ohningen (1561)
Cardinal-Diacre (1561), puis Cardinal des Santi XII Apostoli (1561, titre porté pro illa vice), puis Cardinal-Prêtre des Santi XII Apostoli (1563), puis Cardinal de San Giorgio in Velabro (1565), puis Cardinal de Santa Maria degli Angeli (1577), puis Cardinal de San Pietro in Vincoli (1578), puis Cardinal de San Clemente (1579), puis Cardinal de Santa Maria in Trastevere (1580)
Légat en Avignon (1561), dans les Marches (1564)
Gouverneur de Fermo (1561), de Norcia (1564), de Montagna (1564), d'Ascoli (1564), d'Ancône (1565), de Cereti (1565), de Capranica (1565)
Archiprêtre de Saint-Jean-de-Latran (1565)


Ecartelé : 1 et 4, d’or, à cinq tourteaux de gueules (2, 2 et 1), accompagnés en chef d’un tourteau d’azur, à trois fleurs de lys d’or (Médicis); 2 et 3, parti : a, d'argent, à la croix de gueules (Constance); b, d'azur, au bouc saillant d'or (Hohenems); l'écartelé enté en pointe d'or, à une clé haute d'argent tenue par deux mains aux naturel, chacune issante d'une nuée d'azur, mouvante des flancs (Ohningen); sur-le-tout, d'argent, à la croix de gueules (Reichenau).

3 commentaires:

  1. Farnese???? Non, Medici

    RépondreSupprimer
  2. Ah, je crois que le blasonnement est erroné : pas de fleur de lys d'azur, le 2e quartier apparait en 1 et 4.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, j'avais effectivement un peu "gatouillé". C'est corrigé. Merci.

    RépondreSupprimer

FACEBOOK

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur page Facebook officielle.
Retrouvez toute l'actualité de mes blogs à l'adresse suivante :

https://www.facebook.com/pages/Héraldique-européenne/602489059772729

Arnaud BUNEL

 

YOUTUBE

Héraldique européenne et l'ensemble de mes blogs associés ont maintenant leur chaine Youtube officielle.
Retrouvez toute mes vidéos héraldiques à l'adresse suivante :

https://www.youtube.com/channel/UCJYgvdR-bYPaz3jTBbPhT6g

Arnaud BUNEL